De Breuer à l’Océan

 

Anne Laure Boyer

Anne-Laure Boyer hisse la pratique de la marche au rand de forme artistique et poétique

De la résidence Breuer jusqu’à la page de Tarnos, elle a tracé des lignes hors des sentiers battus et des routes trop empruntées. En s’appuyant sur la mémoire de ceux qui connaissent les quartiers traversés, elle a conçu un parcours surprenant, traverserant trois villes, un stade, quelques parcs et la zone portuaire.

En prenant la ville comme terrain de jeu, Anne-Laure Boyer propose de vivre une aventure urbaine et collective et de s’émerveiller du quotidien.

Redécouvrir sa propre ville, venir pour la première fois sur ces terres, l’aventure sera commune à tous les marcheurs, dotés pour cette journée d’un oeil tout à fait neuf.

 

Parcours proposé avec la complicité de l’association KILIKA

De Breuer à l’Océan par

Anne-Laure Boyer

Anne-Laure Boyer travaille sur le croisement entre récit de vie, imaginaire collectif et mémoire des lieux. Sensible aux questions de déplacement forcé et d’exil, elle tente de mettre en visibilité les mémoires disparues. Avec la photo, la vidéo, la cartographie, la collecte de paroles, d’histoires et d’objets, elle s’emploie à créer des résonances entre les vécus des uns et des autres, pour rebrasser les cartes d’un imaginaire collectif en mouvement perpétuel.
Si la mémoire était une maison meublée de souvenirs, Anne-Laure Boyer pourrait en être l’architecte.

Retour à la programmation

réseaux sociaux