Micro-paysages

 

Olivier Crouzel

Un paysage sans échelle, un paysage dans lequel on pourrait être tout petit.

Olivier Crouzel a déplacé son atelier, dans le parc des Coteaux, dans le train pour Bayonne, sur la plage de Tarnos.
Il y a capturé des micro-paysages, ceux que l’on découvre à nos pieds, en marchant ; exploré les laisses de mer ; imaginé aussi qu’il existait des laisses de terre.

Le réel, l’infiniment petit, le mouvement se croisent et se superposent dans les vidéos d’Olvier Crouzel. Les cabanes de plages rencontrent les abris naturels des parcs de Floirac ou Cenon et créent des payasages que l’on ne voit pas.

De toutes ces traces invisibles, de cette archéologie du détail, il habillera la résidence Breuer lors de la soirée publique du 23 septembre. Les micro-paysages deviendront gigantesques, nous dînerons à l’intérieur, ils berceront la nuit du bivouac.

Micro-paysages par

Olivier Crouzel

Olivier Crouzel vit et travaille à Bordeaux.

La plupart du temps, son atelier est en extérieur où il transforme des lieux choisis en œuvres éphémères. Olivier Crouzel travaille la vidéoprojection à la manière d’un calque posé sur les choses qui nous entourent, pour en modifier l’aspect et leur découvrir de nouveaux sens.

Retour à la programmation

réseaux sociaux