ALINE CHAMBRAS ET LES COULISSES DE LA BIENNALE 2020-21

 

 

Les coulisses de la Biennale (qui n’aura pas eu lieu mais qui se fait quand même)


Création sonore,
19’34

Par Aline Chambras

 

 » En septembre 2019, Charlotte Hüni, la directrice artistique de PanOramas me commande une création sonore pour La Nuit Verte 2020. Objectif : raconter les coulisses et la genèse de la biennale en récoltant ses « traces sonores » auprès des artistes, des habitants, des bénévoles.

Je réalise mes premières prises de son en novembre 2019 pendant l’inauguration du QG rue Auriol à Cenon. En janvier 2020, je rencontre les artistes invités, les premiers ateliers se mettent en place… Mais en mars 2020, c’est la sidération générale : en raison de la crise sanitaire Covid-19, le confinement n°1 est décrété. Tout s’arrête. En mai 2020, la décision d’annuler La Nuit Verte 2020 est prise. A partir de là, il faut tout réinventer. Je reprends mes enregistrements. J’interroge ce chamboulement inédit. Je ne range mon micro qu’en avril 2021.

Ce sont ces coulisses, celle de cette biennale qui n’aura pas eu lieu, mais qui se fait quand même, que je vais raconter.

Avec Charlotte Hüni, Eve Mathieu, Élise Girardot, Marie Ladonne, Gilles Baron, Lucie Bayens, Éric Blosse, Anne-Laure Boyer, et tous ceux qui ont accepté que je leur tende mon micro. »

 

Prises de son, montage, mixage et voix off : Aline Chambras

 

A écouter ici :

 

 

 

 

réseaux sociaux