Nouvel an, nouveau QG !

L’année commence comme un sacré défi !

C’était prévu, nous avons quitté le QG de la rue Auriol à Cenon juste avant Noël, bien heureux d’en confier les clés à l’Espace Textile, ses adhérentes et leurs belles énergies.
Elles partageront les locaux avec l’Alternative Urbaine Bordeaux et Vélo Cité. 

Et nous ? On a gardé le mystère tant que le déménagement n’était pas complètement bouclé, mais ça y est, nous y sommes !
Nous restons dans le quartier Palmer de Cenon, invités par Domofrance à investir de nouveaux espaces, des appartements promis à la démolition en 2022, dans le cadre de la rénovation urbaine.
Nous occuperons avec une belle bande les appartements laissés vacants après le relogement de leurs habitants. La culture et la création s’invitent une fois encore dans le quotidien, les grandes mutations et feront le lien entre toutes les histoires que nous rencontreront sur place.

Au numéro 4 de la rue Louis Pergaud à Cenon, l’équipe de panOramas vous accueille dans l’appartement 1254. A défaut de Nuit Verte et de boule à facettes cette année, on repeint les murs en vert et collé un plafond doré. On y retrouvera bientôt l’Appartement d’Anne-Laure Boyer qui garde bien tout son sens dans ce contexte. Lucie Bayens poursuit la création de son installation avec pignon sur rue. Le collectif jesuisnoirdemonde et C’est carré nous on rejoint pour collecter la mémoire des lieux et de leurs habitants avant la démolition. Et on a préparé le bureau de la nouvelle équipe de direction (Elise Girardot et Marie Ladonne arrivent le 15 février !)

Dans les étages et au numéro 6 de la rue, les installations se poursuivent :
L’Atelier d’Art Populaire piloté par Catherine Volk est arrivé, Anne Moirier et la Compagnie Pension de Famille finissent de repeindre l’atelier, Anne-Laure Boyer et Pauline Castra s’installent la semaine prochaine, et nous attendons Camille Rivet début février. D’autres, artistes et associations suivront !

A terme, les 18 appartements seront occupés, tout cela est bien sur provisoire et temporaire, mais quelle aventure !

réseaux sociaux