Pin couché de Palmer, roman photo, acte 1

Salut à tous,

Nous devions marcher ensemble le 1er novembre dernier, traverser les jardins, poches de verdure, avant d’atteindre les hauteurs du parc Palmer. J’avais choisi cette date, hautement symbolique, pour accomplir ensemble un geste de renouveau.

La rencontre n’a pas eu lieu, mais nous avons pensé à vous lorsque nous nous sommes agenouillées auprès du Pin, pour lui apporter ses premiers soutiens, avec de nouvelles plantes.
Aubépine,
Rosier des chiens,
Chèvrefeuille,
Cornouiller-sanguin,
Roncier-mûres,
Ajoncs,
Chardons sauvages,
vont à la fois l’entourer, se nourrir de lui et le protéger.

En attendant la prochaine occasion de faire ensemble, au long cours des saisons à venir, je continue à prodiguer ces gestes avec soin, en pensant aux prochaines étapes de la renaissance de cet arbre-totem.
Pin parasol vénérable, âgé de 140 ans au moment de la tempête qui le fit tomber, une nuit d’avril 2012.
En 2014, l’arbre devient oeuvre. En 2021 nous lui offrons un nouveau cycle.
J’aurais aimé vous raconter son histoire, en personne.
La voici en images.

Je vous écris bientôt pour vous raconter la suite.
Prenez bien soin de vous,

Anne-Laure

 

réseaux sociaux