Sous les arbres la mer

Depuis un an, Lucie Bayens a fédéré un groupe de femmes, habitantes de la Rive Droite, pour la production d’une installation, Sous les arbres la mer. Une visite d’atelier, une rencontre au QG, des films, des discussions autour de livres, de photos, des travaux d’approche confiants et étonnés ont sellé le sort de ce groupe que nous avons eu un immense plaisir à recevoir régulièrement.
Ces femmes ont nourri de leur savoir-faire le travail de création de Lucie Bayens, elle leur a ouvert un monde qu’elles ont exploré avec plaisir et délectation. En cela, nos lieux, nos actions, la création sont essentiels.

Confinées, elles ont poursuivi leurs travaux d’aiguilles, nous avons mis en place un pont sanitaire pour les alimenter en matière première et récolter leur abondante production.  Cette semaine, un petit groupe était au QG pour livrer les dernières pièces, célébrer la clôture de cette année (et l’anniversaire de Bernadette !).

L’atelier de Lucie au QG s’est peu à peu transformé, il accueille aujourd’hui ce monde sous-marin. Elle y disparait régulièrement et va maintenant se saisir de cette incroyable collection, créer des assemblages, transformer, dompter et éclairer anémones de mer, éponges, coraux et d’étranges créatures.

Mais l’aventure ne s’arrête pas là.
En imaginant l’accrochage de l’installation dans le parc Tranchère de Cenon (du 23 au 27 juin 2021), Lucie a eu envie d’un environnement sonore, un son doux, aquatique, presque un battement de coeur. Gaetan Martin, directeur de l‘Ecole Municipale de Musique de Cenon et Elisa Dignac, professeur de violoncelle, écriront la partition de cette pièce jouée par les 17 élèves de la classe de violoncelle en juin dans le parc. Pour accompagner l’exposition de l’oeuvre dans d’autres contextes, la pièce sonore sera enregistrée, dans le studio son de la ville de Bassens sous la houlette d’Eddie Ladoire. En décembre 2021, pour l’exposition de Lucie Bayens au Pôle Culturel de Bois Fleuri à Lormont, elle sera diffusée.

 

Pour cette dernière rencontre de l’année au QG, les idées fusaient déjà, un tapis ou une couverture géante en trompe l’oeil, pour reconstituer la forêt, utiliser les couleurs restantes, tricoter sous les arbres en juin dans le parc…L’aventure n’est pas tout à fait terminée !

 

Sous les arbres la mer, un création de Lucie Bayens pour panOramas
accompagnée par la Drac Nouvelle-Aquitaine, la Région Nouvelle-Aquitaine, le Département de la Gironde, Mésolia et Gironde Habitat,
Elle bénéficie de la complicité du Relais Gironde et de la Régie de Quartiers Lormont.

réseaux sociaux